"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut." Ciceron
Oltome a lu pour vous Les livres qui ouvrent le coeur et illuminent l'esprit
L’éléphant Oltome est passionné de lecture. Il a une chance inouïe : il retient tout ce qu’il a lu. Et comme il est d’une sagesse exceptionnelle, il a appliqué dans sa vie tous les meilleurs enseignements. Ainsi, Oltome est sage, zen, tranquille, heureux, gentil, fort, équilibré, joyeux,… Tous ces livres pour apprendre à aimer, il les partage avec vous sur Oltome.com

Les incroyables comestibles

Oltome - Les incroyables comestibles résumé synthèse livre avis permaculture

Les incroyables comestibles

Pam WARHURST & Joanna DOBSON

Synthèse & Résumé Acheter en ligne
A propos du livre

Le mouvement est né à Todmorden grâce à deux femmes, Pam Warhurst & Joanna Dobson.   « Les incroyables comestibles » démontre que tout est possible et les solutions existent tout simplement à portée de main… Il suffirait de planter des légumes partout et notre monde s’en trouverait complètement transformer… alimentairement, socialement, culturellement et même spirituellement ! Todmorden en Angleterre était une petite ville anéantie par la crise depuis les années 70. C’était une petite ville grise que tout le monde voulait quitter. Aujourd’hui, Todmorden cultive sa propre nourriture pour la consommer localement et gratuitement. Le modèle « Les incroyables comestibles » a été copié dans le monde entier ! Todmorden nous a offert bien plus qu’un rêve idéaliste d’autosuffisance mais la preuve qu’il est possible de créer un avenir stable pour les générations futures. Placer la nourriture au centre de l’attention donne une ligne directrice pour reprendre son avenir en main avec pour point de départ ce que les gens possèdent et non ce dont ils manquent.

Biographie de l'auteur
Pam Warhurst & Joanna Dobson
Pam Warhurst & Joanna Dobson sont à l'initiative des "Incroyables Comestibles". Le mouvement né à Todmorden "Les incroyables comestibles" démontre que tout est possible et les solutions existent tout simplement à portée de main... Il suffirait de planter des légumes partout et notre monde s'en trouverait complètement transformer... alimentairement, socialement, culturellement et même spirituellement ! Todmorden en Angleterre était une petite ville anéantie par la crise depuis les années 70. C’était une petite ville grise que tout le monde voulait quitter. Aujourd’hui, Todmorden cultive sa propre nourriture pour la consommer localement et gratuitement. Le modèle "Les incroyables comestibles" a été copié dans le monde entier ! Todmorden nous a offert bien plus qu’un rêve idéaliste d’autosuffisance mais la preuve qu’il est possible de créer un avenir stable pour les générations futures. Placer la nourriture au centre de l’attention donne une ligne directrice pour reprendre son avenir en main avec pour point de départ ce que les gens possèdent et non ce dont ils manquent.
Synthèse & résumé

Résumé du livre « Les incroyables comestibles »

 

PLANTEZ DES LEGUMES, FAITES ECLORE UNE REVOLUTION !

Todmorden en Angleterre était une petite ville anéantie par la crise depuis les années 70. C’était une petite ville grise que tout le monde voulait quitter. Aujourd’hui, Todmorden cultive sa propre nourriture pour la consommer. Son modèle a été copié dans le monde entier ! Todmorden nous a offert bien plus qu’un rêve idéaliste d’autosuffisance mais la preuve qu’il est possible de créer un avenir stable pour les générations futures. Placer la nourriture au centre de l’attention donne une ligne directrice pour reprendre son avenir en main avec pour point de départ ce que les gens possèdent et non ce dont ils manquent.

L’HISTOIRE DE TOMORDEN

Pam Warhurst a soudain eu la certitude qu’elle consacrerait tout le restant de sa vie à « Arrêtez de faire pousser des fleurs, cultivez plutôt des légumes ! » Elle s’est servie de la culture des fruits et des légumes comme d’une langue commune pour fédérer les gens et changer leur vision de la vie. « De l’action ! Pas des discours ! Il suffit de s’y mettre ! ». La bienveillance a été l’âme de tout ce qui a été entrepris : elle est le facteur-clé qui a motivé les gens à se comporter différemment et à vouloir que tout le monde mange à sa faim.

La plupart du temps les gens ne voient pas les richesses dont ils disposent trop habitués à attendre que les dirigeants fassent bouger les choses. Le pouvoir des petites actions a eu un effet domino extraordinaire… L’idée n’était pas de changer la planète mais de créer une initiative exaltante autour de la nourriture locale pour rendre la ville plus saine, plus animée et plus forte. « Un plant de rhubarbe à la fois ! » Ainsi gares, parkings, écoles, commissariats, casernes, ont adoptés des bacs où tout ce qui y pousse est à partager. Les gens qui n’arrivent pas à entretenir leurs terres se sont mis en relation avec des gens qui cherchaient un endroit où cultiver et ont transformé un terrain vague en verger communautaire. En remplaçant les arbres d’ornement par des arbres fruitiers, en transformant les gazons en jardins potagers, aussi bien dans les villes que dans les villages, on commence à entrevoir un remède à la crise. Et nous pouvons tous agir dans ce domaine !

A Todmorden, des journalistes arrivés en plein hiver demandaient pourquoi les bacs étaient vides ! Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment convaincre les gens d’acheter local dans une culture où aller au supermarché est si profondément ancré dans les habitudes de vie ? Nous avons donné le contrôle de l’un des aspects le plus important de nos vies à de grosses entreprises et sommes ainsi piégés dans un cercle vicieux avec les prix des produits alimentaires en constante augmentation pour s’aligner sur les prix du pétrole et des marchés contrôlés par des multinationales. Plus cette nourriture vient de loin, plus nous sommes vulnérables sans compter des émissions colossales de carbone. Une perte de lien avec la nourriture qui va de pair avec une perte de lien social et du savoir riche en matière de terre et culture qui se transmettait naguère de générations en générations, amis et voisins.

Une fois que l’on s’est rendu compte de l’importance de la nourriture locale et d’adopter des modes de vie plus durables, tout change. On se rend compte que ce n’est pas l’argent qui nous nourrit et le réveil des consciences se fait alors à toute allure.

La nourriture est devenue la pierre angulaire sur laquelle bâtir sa fierté. Après les légumes et les fruits, l’élevage des animaux a suivi, les œufs, les formations, les écoles, les fêtes… « Si un jour tout déraille et que nous ne pouvons plus nous procurer de la nourriture nulle part, j’aurai les moyens de subvenir à nos besoins alimentaires. Je suis en train de prendre conscience que je peux faire apparaître de la nourriture. Et puis c’est tellement meilleur que ce qu’on trouve en magasin. » C’est simple et il n’y absolument rien de négatif ! Rien !

Plus les gens se posent de questions sur la manière dont ils se nourrissent, plus ils respectent la nature et le sol et parviennent seuls à la conclusion qu’on ne peut que s’améliorer.  Les statistiques en matière d’alimentation sont terrifiantes mais cela ne sert à rien de faire encore plus peur aux gens.   Pour qu’ils suivent, il faut juste qu’ils puissent se dirent : « J’ai compris. Je veux participer. » En juin 2012, de terribles inondations ont dévasté Todmorden et ses environs. Mais les habitants avaient non seulement appris à être autosuffisants en légumes mais ils avaient appris qu’ils avaient le pouvoir de changer les choses et de prendre leur responsabilité envers eux-mêmes et envers leurs communautés. L’énorme élan spontané d’entraide leur a permis de résilier et de reconstruire sans s’être aucunement découragés.

Il faut « Voir grand » en respectant la règle des Incroyables Comestibles « faire tourner ensemble les « 3 assiettes chinoises » : communauté – apprentissage – économie » en gardant une attitude positive face à tous les revers. Tout ce que nous faisons est un cadeau. Rien n’est dès lors effrayant. C’est un chantier permanent sans limite à la portée que pourraient avoir des structures positives et créatives qui permettraient à tous de construire un avenir plus bienveillant.

« En demandant aux habitants de réfléchir à leur alimentation et à l’impact de leurs choix alimentaires, en les encourageant à cultiver et à cuisiner leurs propres aliments et en mobilisant des bénévoles de tous les secteurs de la communauté, les Incroyables Comestibles sont devenus un microcosme des nouveaux modes de vie qu’il nous faut adopter. » Les Incroyables comestibles nous offrent une forme de guérison possible.

A VOUS DE JOUER !

Commencez à fédérer les gens autour de la nourriture locale par de petites actions…

  • Bienveillance
  • Plantez des végétaux à un arrêt de bus « Servez-vous »
  • Chérissez le local
  • La carotte pas le bâton
  • Mettez la presse de votre côté
  • Soyez patient et toujours positif. Ne lâchez pas !
  • Soyez prudent, crédible
  • Voyez GRAND !

 

Laurence de Vestel – ©Oltome.com 2016