La vie secrète des vaches

Oltome - La vie secrète des vaches

La vie secrète des vaches

Rosamund YOUNG

Synthèse & Résumé Acheter en ligne
A propos du livre

La vie secrète des vaches… Un récit unique, original, et tellement drôle qu’il ne pouvait qu’être écrit par une anglaise. Un véritable livre d’amour pour les vaches plein de tendresse et de compassion que Rosamund Young observe comme la plus tendre des mères le fait pour chacun de ses enfants. C’est aussi un délicieux plaidoyer contre la souffrance animale qui décrit les animaux de la ferme comme des êtres humains et qui invite à une plus grande humanité dans la façon dont ils sont traités. On pourrait tomber amoureux de ces belles vaches et décourager le plus assidu des carnivores à très facilement être tenté de ne plus jamais en consommer ! Un livre

Biographie de l'auteur
Oltome - Rosamund Young
Rosamund Young est une fermière britannique née en 19553.  Elle est installée dans une ferme du Worcestershire. Ses parents, fermiers également, furent des pionniers du bio dans les années 50 et avaient à cœur de dorloter leurs animaux. Ils savaient que la bienveillance avec les vaches était payante puisque les bêtes aimées ont un cerveau qui se développe davantage et tombent moins souvent malades. Rosamund Young s’inscrit dans leur sillon. Elle tempête contre l’agriculture industrielle et a cessé de pratiquer l’élevage laitier en 1974 afin que les vaches restent tranquilles auprès de leurs veaux qui les tètent.   Après toutes ces années passées dans sa ferme et à force d'avoir suranalyser l'attitude de ses vaches, elle écrit en 2017 "La vie secrète des vaches".
Synthèse & résumé

Rosamund Young possède une ferme en Angleterre, la Kite’s Nest Farm, dans laquelle ses animaux vivent en liberté et sont traités de la plus belle manière qui soit. Rosamund est persuadée que ce mode de vie favorise particulièrement le développement intellectuel et émotif de ses vaches.  En restreignant la possibilité de circulation des vaches, on constate un réduction de la taille de leur cerveau pouvant aller jusqu’à trente pour cent par rapport à celles qui seraient élevées en plein champ.

Chacune de ses vaches possède un nom, savamment pensé.  Rosamund observe vraiment ses vaches, elle les voit comme si elles étaient de sa famille. Elle voit à quel point les vaches sont folles d’amour pour leurs petits qu’elles aident à grandir selon leurs particularités.  Elles se parlent entre elles, nouent des amitiés, jouent et s’entraident entre elles, partent se promener, s’embrassent, sont tendres, se disputent, créent des clans, pleurent lorsque l’une d’entre elles meure, piquent des colères, boudent, aiment leurs gardiens… Il faut s’adresser à elles selon leur humeur, leur caractère, leur âge, leur goût culinaire, leur sensibilité, leur capacité à jouer, aimer, apprendre, …  Elles sont rusées, empathiques, curieuses, intelligentes, et bien plus « humaines » que nous.  Elles parlent : il suffit de les écouter.  Chacune est unique.

Rosamund Young considère naturellement et logiquement ses vaches comme des individus à part entière…  des personnages dignes de roman : »L’expression de colère qui s’était emparée de son visage se détendit et elle se retourna et sortit » , « Elle s’occupait de lui bien sûr mais était visiblement soulagée quand il partait jouer avec ses amis « , « Stephanie et Olivia avaient des relations normales », « Durham bénéficiait d’un bon équilibre psychologique, mais il restait relativement petit et sa croissance était lente », « Charlotte et Guy s’entendaient comme larrons en foire mais ils avaient tous les deux d’autres amis »…

Rosamund a pu constater que ses vaches sont des individus liés entre eux par la naissance ou d’autres formes de parenté.  Le livre se termine par l’arbre généalogique de ses vaches et par des listes de 20 choses que vous devez savoir sur les vaches, les cochons les moutons et les poules.