Into the wild – Voyage au bout de la solitude

Oltome - Into the wild

Into the wild – Voyage au bout de la solitude

Jon KRAKAUER

Synthèse & Résumé Acheter en ligne
A propos du livre

« Into the wild », est un des plus beaux livres que j’ai lu ! Le film bien connu réalisé par Sean Penn est remarquable et bouleversant.  Adaptation très réussie du livre de Jon Krakauer.  Celui qui a enquêté sur le tragique décès de Chris Mc Candless retrouvé dans bus abandonné en Alaska qu’il a occupé 112 jours.  Chris était un étudiant brillant seulement âgé de 23 ans.  Un hommage sublime pour cet homme qui a choisi de vivre sa vie plutôt que le rêve américain. Un livre culte  traduit en français sous le très beau titre « Voyage au bout de la solitude !

Biographie de l'auteur
Oltome - Jon Krakauer
Jon Krakauer est né en 1954 à Brookline.   Ecrivain et un alpiniste américain, il vit actuellement à Colorado, avec Linda Moore Mariam, ancien grimpeur.   Dès l’âge de huit ans, il s'initie avec son père à l’alpinisme.  Après avoir été diplômé à l’université, il part régulièrement faire des ascensions diciffiles et technique comme celle de  la Cordillère des Andes. Il a écrit "Tragédie à l’Everest" (Into Thin Air), livre autobiographique qui relate les évènements tragiques ayant conduit au désastre de son ascension de l’Everest en 1996, durant laquelle, huit de ses coéquipiers décèdent en pleine tempête.  L'expédition était dirigée par Rob Hall et Scott Fischer.  Ce livre a reçu de nombreux prix.  Dans "Into the Wild", Krakauer enquête sur le décès d'un jeune garçon, Christopher McCandless, retrouvé mort dans un bus abandonné en Alaska.  La mort de McCandless interpelle particulièrement Jon Krakauer dont il veut comprendre le cheminement qui lui rappelle sans doute ses propres expériences et sa façon de penser.
Synthèse & résumé

Après avoir fait don de toutes ses économies à une oeuvre caritative et brûlé ses papiers d’identité, Chris prend la route sous le nom d’Alex qui sa famille sans l’avoir prévenue, du jour au lendemain.   Chris abandonne sa vie confortable, ses études et sa famille pour entreprendre seul un périple à travers le territoire des Etats-Unis pour y vivre une aventure extrême, tant extérieure qu’intérieure. Il voyage d’abord avec sa voiture, qu’il finit par abandonner pour ne plus pratiquer que l’auto-stop. Il mène ainsi une existence de vagabondage alternant de longues périodes de voyage avec quelques emplois temporaires (dans des restaurant, des ranchs) et des rencontres au hasard de ses haltes. Doué d’une personnalité très atypique, McCandless va marquer profondément toutes les personnes qu’il croise durant son itinéraire. Il entretient même une correspondance avec certains d’entre eux après les avoir quittés. Le but ultime de son voyage est d’atteindre l’Alaska et notamment le parc National du Denali pour faire l’expérience d’une vie au cœur de la nature sauvage (« into the wild ») sans plus aucun contact avec la civilisation moderne. Dans ce parc naturel, au bout d’une piste autrefois utilisée par une compagnie minière, Mc Candless va trouver un vieil autobus abandonné qui deviendra son lieu de vie pendant près de 4 mois (112 jours exactement). Il semble qu’il ait tenté durant le printemps 1996 de quitter le parc pour revenir dans le monde civilisé sur la mais une rivière en crue l’en empêche. Le 6 septembre 1992, son corps est retrouvé sans vie dans l’autobus par des chasseurs. On y retrouve ses quelques maigres affaires personnelles et son journal intime où Mc Candless raconte son périple, explique sa démarche, ses états d’âmes, ses lectures nombreuses etc…

Lorsque Krakauer entend parler de la découverte du corps de Chris McCandless dans un bus en Alaska dans les journaux dans la rubrique des faits divers, il  s’intéresse immédiatement au personnage.  Passionné d’alpinisme et d’aventure, ayant lui même failli laisser la vie au cours d’une ascension en Alaska au même âge que Chris, l’auteur s’identifie de plus en plus au personnage dont il raconte l’histoire et l’issue fatale. Krakauer retrouve la sœur de Christopher qui va lui confier le journal intime du jeune homme. A partir de ce journal Krakauer va mener une enquête minutieuse et retrouver toutes les personnes qui ont croisé la  route de Chris : ceux qui lui ont donné du travail, qui l’ont hébergé. Pas à pas, on découvre la personnalité de Chris au fur et à mesure que l’enquête avance et que les témoignages se superposent. L’auteur est amené sur les lieux des derniers jours de McCandless : les extraits du journal de Christopher se recoupent avec les indices qu’il a lui-même retrouvés dans le bus afin d’essayer de comprendre les causes de sa mort.  Il s’agit également d’une réflexion sur la place de l’homme dans la société et dans le monde que l’on retrouve d’ailleurs chez tous les auteurs que cite Mac Candless (Thoreau, Tolstoï, London etc…) qui consiste à penser que la civilisation nous empêche d’être réellement libres.

Jon parle de sa propre expérience qui l’a poussé à mettre sa vie en péril en Alaska, alors qu’il avait presque le même âge que Chris.

Ce récit est un hommage à tous ceux qui, aventuriers, vagabonds, naturalistes, explorateurs… ont tout lâché pour oser réaliser leur rêve d’aventure.

Ce fait divers a inspiré et fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique en 2007 très réussie et proche du récit.  Un petit chef-d’oeuvre également.