Environnement

Le dernier pirate : Paul Watson

« Le dernier pirate » (2012) de Dan Stone est un très beau reportage sur les actions de Paul Watson.   Paul Watson n’hésite pas à aller à l’encontre des baleiniers japonais qui pratiquent la pêche illégale.  Un homme qui va jusqu’au bout sans se poser de questions par amour de la nature depuis son plus jeune âge.  Il a été cofondateur de Greenpeace dont il a claqué la porte en juin 1977.  Il considérait quel’organisation, à force de compromis, perdait de son efficacité. Il fonde la même année Earthforce Environmental Society, qui deviendra en 1979 la Sea Shepherd Conservation Society.  Les méthodes plus radicales sont dédiées à la sauvegarde de la vie dans les océans. Ce documentaire retrace la campagne de février 2007 entamée par deux navires de la Sea Shepherd en mer de Ross, dans l’Antarctique. Les deux bateaux font la chasse à la flotte baleinière japonaise qui leur échappe depuis plusieurs années. Tout au long de ce film passionnant de 1 h 25, on assiste à la chasse au baleinier Misshin Maru et on découvre la manière dont les activistes tentent d’abord par l’avertissement, puis par des moyens plus convaincants de stopper les navires criminels. On découvre aussi que Greenpeace, avertie par la Sea Shepherd avant chaque opération, préfère ne pas s’en mêler.

Retour à la liste