"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut." Ciceron

Satish Kumar

Satish Kumar est né en Inde, le 9 aout 1936. Il est activiste, éditeur et promoteur de la simplicité volontaire. Satish Kumar a 4 ans lorsque son père décède d’une crise cardiaque en laissant sa mère à la tête d’une famille de 8 enfants. Satish Kumar a 9 ans lorsqu’il reçoit l’autorisation de sa mère de pouvoir suivre la communauté monastique de Gurudev Tulsi et devenir moine jaïn. Les moines jaïns sont des pacifistes qui défendent la non-violence et refusent d’attenter à toute forme de vie, même la plus infime. Durant 9 années, Satish vivra tel un moine mendiant, sans argent, sans maison, sans possession. Il apprend l’art du renoncement car passer du temps à amasser des biens matériels c’est du temps en moins pour méditer, étudier les textes sacrés, chanter et psalmodier des mantras.

A 18 ans, Satish Kumar a l’impression de suffoquer dans sa communauté et n’a qu’une envie, c’est de s’engager auprès des hommes. Fortement influencé par les lectures du Mahatma Gandhi, Satish Kumar réalise que la spiritualité imprègne le quotidien dans chacune de ses pensées, paroles et gestes. Il quitte ainsi son monastère en décidant de vivre simplement et de réfléchir intensément. Il entre à l’Ashram de Vinoba Bhave qui avait créer Bhoodan, un mouvement pour le don de la terre. Entre 1951 et 1971, deux millions d’hectares de terres agricoles ont étés données par de riches propriétaires pour les mettre à dispositions de pauvres gens afin de combattre la misère.

En 1962, il organise une marche de 13000 km, à travers 15 pays, de New Delhi à New York, afin de faire libérer le pacifiste Bertrand Russell, prôner la paix entre tout les hommes et militer pour le désarmement nucléaire. Il insiste sur le respect de la nature qui doit être au coeur de tout débat politique ou social. A ceux qui l’accuse d’être irréaliste, il répond : « Voyez ce que les réalistes ont fait pour nous. Ils nous ont mené à la guerre et au changement climatique, à une dimension inimaginable de pauvreté, à une destruction globale de l’environnement. La moitié de l’humanité se couche affamée à cause de tous les chefs d’État réalistes du monde. Je dis aux gens qui me traitent d’« irréaliste » de me montrer ce que leur réalisme a fait. »

En 1982, il a fondé une école dans le Devon, en Angleterre, où il vit depuis 1973 avec sa femme est ses enfants. « The Small School » est une école où en plus de la littérature, des mathématiques, et des sciences physiques, les élèves apprennent à cuisiner, jardiner, coudre, bricoler, travailler la terre,et le bois, dessiner, faire de la photo, jouer de musique. En 1991, il ouvre le Schumacher College dans le Devon, à Totnes, en hommage à Ernst Friedrich Schumacher, fervent économiste britannique défenseur de l’environnement et auteur de Small is Beautiful. Le Schumacher College est un centre de formation international en écologie holistique et pratiques de vie durable, qui reçoit des activistes des monde entier autour de sujets de transition économique, écologique et de spiritualité. C’est de Totnes qu’à démarré le mouvement des villes en transition.

Elephant Oltome

Inscrivez-vous à notre newsletter